Historique


École Sainte-Agnès

L’école Sainte-Agnès a été édifiée en 1960-1961 sur un vaste terrain acquis trois ans auparavant par la Municipalité scolaire de la ville de Rimouski. Le projet de construction était également de grande envergure et s’appuyait sur un concept de « parc-école » comprenant un terrain aménagé pour la pratique de différents sports.

C’est en 1881, année où ont été établis les cadastres, qu’on retrouve les premières traces de ce terrain où coulait autrefois un ruisseau, en plein secteur agricole. Au cours des ans, les acquisitions successives de terrains par la Municipalité scolaire ont totalisé plus de 24 000 mètres carrés!
Couvrant une superficie de 3 800 mètres carrés, le pavillon Sainte-Agnès a été construit sur des plans de l’architecte Edgar Courchesne. À l’origine, elle comptait 12 classes, un gymnase et une bibliothèque, ainsi qu’une résidence pour les religieuses.

Comme particularité architecturale, on retrouve un voile de béton au-dessus de l’entrée avec des lignes courbes qui rappellent des vagues.
Dans le contexte de la création d’un parc-école, une attention particulière a été accordée aux infrastructures et équipements sportifs. Le terrain avoisinant l’école a ainsi été doté d’une patinoire et, en conséquence, les vestiaires ont été prévus à l’intérieur de l’édifice. Dans les années 1960, on retrouvait également une salle d’artisanat au sous-sol.

Les locaux qui étaient autrefois occupés par les religieuses sont maintenant en grande partie utilisés par le service de garde.

L’école Sainte-Agnès accueille maintenant quelque 488 élèves, du préscolaire à la 6e année du primaire. C’est une école très vivante où l ’on retrouve une grande diversité de clientèles. Elle regroupe bien sûr les élèves du quartier Sainte-Agnès, mais également des jeunes provenant de différents secteurs de la Commission scolaire et qui s’inscrivent à la Concentration artistique ou sportive.

Un programme particulier a été développé en partenariat avec le Centre jeunesse et le CLSC pour les élèves qui manifestent des troubles graves de comportement. Ce programme d’intervention intensive est offert à tous les élèves du primaire de la Commission scolaire et leur permet de bénéficier d’un encadrement particulier.

La Direction et l’équipe-école peuvent compter sur l’appui des parents, par exemple, à la bibliothèque, lors d’activités de financement ou de sorties. Ils sont attentifs aux besoins de l’école.

Un seul conseil d’établissement regroupe les pavillons Sainte-Agnès et Saint-Yves. À la suite d’un concours, un nouveau nom a été donné à l’institution, l’ « école du Grand-Pavois » qui fait référence aux voiliers et au domaine maritime.

Une atmosphère agréable et un bon climat de travail règnent à l’intérieur de l’école et les enseignantes et enseignants ont toujours beaucoup de projets. Soulignons également la vitalité du service de garde, « La Gardami ».

En 2017, la Commission scolaire a dû procéder à l’installation de classes modulaires afin d’accueillir tous les élèves du quartier.

 

École Saint-Yves

L’école Saint-Yves a été construite en 1951-1952, à l’intersection des rues Saint-Germain et Goulet, le « Couvent », qu’on appelait aussi « l’école paroissiale Saint-Yves du port ». Les Sœurs du Saint-Rosaire y installent leur résidence. En 1952, 206 élèves, autant de filles que de garçons, sont regroupés à l’intérieur de 10 classes.

Édifiée suivant les plans de l’architecte Edgar Courchesne, l’école de 1 580 mètres carrés avait alors une particularité : elle possédait un système de chauffage au charbon et un employé devait entretenir régulièrement la chaudière. La maçonnerie, le choix des matériaux, la pierre sculptée à la main sont parmi les éléments qui font de l’école Saint-Yves un édifice qui présente toujours un intérêt au plan architectural.

L’école a été construite pour résister à l’usure du temps. Son apparence extérieure n’a d’ailleurs pas subi de modification, au cours des années. Toutefois, des travaux ont été effectués à l’intérieur dont principalement, la création de nouvelles classes par le réaménagement de l’ancienne résidence des religieuses.

On retrouve par ailleurs une petite plaque de laiton ancrée dans la façade de l’édifice. Elle n’est pas banale puisqu’il s’agit d’un repère établi par le Service géodésique du Canada, en concordance avec les cartes nautiques.

L’établissement a été déclarée ÉCOLE BLEUE en 2003 en reconnaissance d’une contribution exceptionnelle à l’amélioration de la qualité de l’océan.

L’école Saint-Yves accueille aujourd’hui 123 élèves, du préscolaires à la 6e année. C’est une école dynamique où l’implication des parents est très importante.  Elle bénéficie d’une bonne collaboration du milieu et de l’implication d’organismes et d’entreprises dans l’organisation d’activités.

On observe finalement une belle synergie, à l’école, entre les membres du personnel, les parents, le milieu et les élèves qui se donnent collectivement le goût d’aller toujours plus loin.